Tu perds ton temps !

« De cap a l’abòr, los aubres se caperèn de frutas rotjas que portèn dinc au corau de l’ivèrn. »
("À l’approche de l’automne, les arbres se couvrirent de fruits rouges qu’ils portèrent jusqu’au cœur de l’hiver.")

Débardeur nuit

Aussi loin que tu ailles, jamais assez loin. Jamais assez.

Derniers articles